Enquête exclusive - Brésil : haute tension en Amazonie

Brésil : haute tension en Amazonie

Enquête exclusive du 26 janvier 2014

Brésil : haute tension en Amazonie

Dans le bassin du fleuve Xingu, les Indiens sont sur le pied de guerre pour repousser la construction de l’un des plus grands barrages de la planète, Belo Monte, près de la ville d’Altamira.

Jusqu’à 30 000 ouvriers travaillent sur le chantier qui attire une main d’œuvre venue de tout le pays. Pressings, dortoirs, écoles : une véritable ville s’est installée au cœur de la forêt. Mais à quel prix ? L’afflux de population a fait exploser le trafic de drogue et la criminalité ; les agriculteurs sont expulsés de leurs fermes. Rien ne semble pouvoir arrêter l’avancée des bulldozers, pas même les arbres centenaires et les espèces rares de plantes et d’animaux nichés au cœur de la forêt. Un patrimoine très précieux pour les Indiens.

Attaques surprises, séquestrations du personnel, sabotage : les tribus indiennes sont en guerre contre le barrage. Armés d’arcs et de flèches, leur rébellion peut être violente et dégénère souvent en affrontements avec la police et les militaires brésiliens. Dans leur combat, les Indiens peuvent compter sur quelques soutiens. L’évêque de la ville voisine, Altamira, fait de la résistance contre le barrage : menacé de mort, des gardes du corps le protègent en permanence. haute tension en Amazonie

Brésil : haute tension en Amazonie un reportage d’Enquête exclusive (M6)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Afficher les boutons
Masquer les boutons