Vacances : faut-il craquer pour les petits prix ? | Capital (M6)

Vacances : faut-il craquer pour les petits prix ?

Capital du 22 juin 2014

Vacances : faut-il craquer pour les petits prix ?

Tous les reportages sont au-dessous de cette vidéo-présentation.

Avec le climat économique morose qui perdure, les Français seront un peu moins nombreux à partir en vacances cet été. Environ un sur deux aura la chance de quitter son domicile et le budget moyen sera de 1 300 euros par famille. Mais aujourd’hui, pour les vacances, il existe de nombreux moyens de se faire plaisir sans se ruiner. Pour l’hébergement, les transports et même la nourriture, on peut trouver des formules économiques. Elles font la fortune d’entrepreneurs qui ont su innover mais pour en profiter au mieux, encore faut-il savoir en déjouer les pièges. Capital a mené l’enquête.

 

Vidéo : Les secrets du rosé premier prix

Pour les adultes, c’est devenu l’une des boissons star de l’été. En 20 ans, notre consommation de rosé a été multipliée par deux. Frais et festif, ce vin a aussi le mérite d’être bon marché : 60% des rosés vendus en grande surface coûtent moins de trois euros la bouteille. Capital a suivi ces négociants qui rachètent le vin dans des coopératives pour vous le revendre ensuite. Entre temps, ils travaillent sur sa couleur, la forme des bouteilles et les étiquettes. Le boum des rosés premier prix est aussi dû à l’énorme succès du cubi nouvelle génération : le « bag in box » qui assure le tiers des ventes. Enquête sur ce vin populaire qui envahit nos tables l’été.

 

Vidéo : Le nouvel engouement pour la location de vacances

Louer une maison en famille ou entre amis pour les vacances, c’est une solution beaucoup plus économique qu’on ne pourrait penser. Très souvent en se partageant les frais, cela revient moins cher que le camping en mobil home. Avec le grand avantage d’être « chez soi ». La formule a aujourd’hui d’autant plus de succès que des sites Internet multiplient les offres. L’un des pionniers de ce secteur s’appelle Christian Miquel. Il a fait fortune en créant le site Abritel, qui a démarré dans les années 80 sur minitel pour devenir aujourd’hui le numéro 1 en France de la location de maisons sur le net. Mais la rançon de ce succès, ce sont les nombreuses arnaques. Pour rassurer les vacanciers et jouer les intermédiaires, les agents immobiliers font leur grand retour dans ce secteur avec le site Poplidays.

 

Vidéo : Vols low-cost : Air France contre-attaque !

Pour la vieille dame qu’est Air France, c’était une question de survie. Aujourd’hui un passager sur quatre voyage sur une compagnie low-cost pour des vols domestiques ou en Europe. Le groupe Air France, qui a encore perdu de l’argent l’an dernier, se devait donc de contre-attaquer. C’est chose faite avec sa filiale Transavia qui applique à la lettre les règles du low-cost. Comment Air France, qui a fêté ses 80 ans l’année dernière et dont les syndicats sont réputés puissants, arrive-t-elle à se plier à cette nouvelle organisation moins coûteuse ? Et le client est-il gagnant ?

 

Ventes de fruits au bord de la route : le bonheur ou l’arnaque ?

Ils jalonnent la route des vacances surtout dans le sud de la France. Ces stands, installés l’été au bord de la chaussée, vous promettent des fruits goûteux à petits prix. La plupart du temps il s’agit de producteurs locaux installés sur le champ d’à côté qui écoulent de cette manière leurs produits à un meilleur prix que s’ils les revendaient à des grossistes. Mais parfois, des opportunistes qui cherchent à profiter de l’afflux de touristes revendent des fruits achetés au marché de gros du coin. Enquête sur une guéguerre de l’été.

Vacances : faut-il craquer pour les petits prix ? une émission de Capital (M6)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Afficher les boutons
Masquer les boutons