Boites noires, dans le secret du cockpit

Boites noires, dans le secret du cockpit

Complément d’enquête du 26 mars 2015

Boites noires, dans le secret du cockpit

Boites noires, dans le secret du cockpitLa boîte noire retrouvée sur le site du crash de l’A320 de la Germanwings a parlé. La conduite du copilote, seul aux commandes au moment du crash, « peut s’analyser comme une volonté de détruire l’avion », a déclaré le procureur de la République de Marseille Brice Robin.

Andreas Lubitz est bien celui qui a actionné les commandes activant la descente de l’appareil et a refusé d’ouvrir la porte au commandant de bord qui avait momentanément quitté le cockpit et cherchait à y rentrer. « A ce stade, rien ne permet de dire qu’il s’agit d’un attentat terroriste, on verra l’environnement de cette personne », a précisé M. Robin. Le copilote, qui était âgé de 28 ans, avait une « centaine d’heures sur cet appareil ».

Après une catastrophe aérienne, l’obsession des enquêteurs est de retrouver ces fameuses boîtes noires qui ont enregistré les conversations dans le cockpit de l’avion. Du Rio-Paris d’Air France au crash du mont Sainte-Odile, ce sont souvent ces documents audio qui permettent de comprendre ce qui s’est passé.

Un reportage de Romain Boutilly et Marielle Krouks

Boites noires, dans le secret du cockpit un reportage de complément d’enquête (France 2)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Afficher les boutons
Masquer les boutons