Foot américain : à mort les gladiateurs

Foot américain : à mort les gladiateurs

Spécial investigation du 14 septembre 2015

Foot américain : à mort les gladiateurs

Le football américain, sport numéro 1 aux Etats-Unis, serait dévastateur pour le cerveau des joueurs. Chaque année, plus d’une centaine de professionnels sont victimes de traumatismes crâniens sur le terrain. Souvent les chocs sont si violents qu’ils provoquent des lésions cérébrales qui entraînent démence et perte de mémoire, des années plus tard.
Depuis 2011, 4500 anciens joueurs, le tiers des retraités du foot, ont porté plainte contre la puissante Ligue Nationale de Football Américain (NFL), qu’ils accusent d’avoir caché les dangers de ce sport.
Mais en mettant en cause la Ligue, ils déstabilisent un business colossal, celui du Superbowl, la finale du foot américain, qui fédère chaque année 110 millions de téléspectateurs devant leur poste.

Pour éviter la mauvaise publicité d’un procès, la Ligue se dit prête à indemniser tous les joueurs professionnels malades. Car derrière les pros, 3 millions de jeunes Américains jouent au foot, souvent dès l’âge de 8 ou 10 ans. Et chez eux aussi, les traumatismes crâniens font des victimes. La ligue parviendra-t-elle à enrayer la panique qui gagne le foot américain ?

Pour SPECIAL INVESTIGATION, Sabrina Van Tassel a enquêté chez les gladiateurs des temps modernes.

Foot américain : à mort les gladiateurs un reportage de Spécial investigation (Canal+)

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Afficher les boutons
Masquer les boutons