Obama en guerre

Obama en guerre

Spécial investigation du 09 novembre 2015

Obama en guerre

Cinq ans de conflit, 220 000 morts, la guerre civile qui déchire la Syrie choque le monde. Au départ, dans le contexte du printemps arabe, les Etats-Unis apportent leur soutien aux insurgés. Mais le président syrien, Bachar Al Assad, reçoit le soutien de l’Iran et du Hezbollah chiites. Au sein des insurgés, un groupe qui deviendra Daesh reçoit pour sa part le soutien de riches sunnites d’Arabie Saoudite, du Qatar et du Koweit.

Fin 2012, après moult hésitations, Barack Obama renonce toutefois à intervenir militairement en Syrie. Il indique que sa « ligne rouge » serait l’utilisation d’armes chimiques par le régime. En juin 2013, une banlieue de Damas aux mains des rebelles subit néanmoins une attaque chimique. Mais là encore, l’Amérique va renoncer à intervenir. Obama laisse Poutine à la manœuvre.

Il faudra attendre 2014 pour que le président américain intervienne enfin en bombardant Daesh. Mais après 5 ans de guerre, 220 000 morts, et la moitié des habitants jetés sur les routes, la paix n’est toujours pas au rendez-vous en Syrie.

Obama en guerre un reportage de Spécial investigation (Canal+)

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Afficher les boutons
Masquer les boutons