Montres : la revanche des petites françaises

Montres : la revanche des petites françaises

Reportage du 13 décembre 2015

Montres : la revanche des petites françaises

C’est la renaissance d’une marque mythique, un ancien fleuron de l’industrie française. L’horloger Lip revient à Besançon (Doubs), sur ses terres d’origine, et compte bien reprendre sa place de leader sur le marché des montres Made in France. Pour cela, il vise une nouvelle clientèle, celle qui a fait sa gloire d’antan. Des amoureux de montres qui achètent chez les horlogers plutôt que dans les grandes surfaces. Et la marque mythique compte bien profiter des fêtes de Noël pour gagner des parts de marché. Dans son sillage, c’est le savoir-faire français qui reprend des couleurs. En Suisse, le pays de l’horlogerie, la moitié des ouvriers et ingénieurs des plus grandes marques du pays sont français. Mieux, les Suisses viennent carrément recruter dans les écoles d’ingénierie et d’horlogerie de France. L’entreprise Swatch en tête. Alors, les marques de montres Made in France ont-elles les épaules pour titiller les géants suisses de la précision ?

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Afficher les boutons
Masquer les boutons