Dans l'ombre du steak

Dans l’ombre du steak

Complément d’enquête du 28 janvier 2016

Dans l’ombre du steak

Eleveurs en crise, scandales sanitaires et écologiques… et maintenant, elle provoquerait même des cancers, selon un rapport de l’OMS. Et pourtant, la viande rouge reste un morceau de choix pour les industriels hexagonaux. Le 28 janvier 2016, elle était au menu de « Complément d’enquête ». Le magazine décryptait l’actualité d’une guerre saignante et faisait le portrait du « roi du steak ».

Après le porc cet été, le cours du bœuf est chahuté : qui fait la loi sur le marché français ? Comment les prix sont-ils fixés ? Sur ce marché opaque, tous les coups sont permis. Un homme peut à lui seul faire basculer les cours à la hausse ou à la baisse. Cet homme, c’est Jean-Paul Bigard.

Il traite d’égal à égal avec les ministres

Vous mangez ses steaks hachés, mais vous n’avez jamais vu son visage. Inconnu du grand public, il refuse tout contact avec les journalistes. Il règne en maître sur le marché très fermé de la viande depuis qu’il a racheté la marque Charal.

Bigard, c’est 14 000 emplois, un chiffre d’affaires de 4,4 milliards d’euros en 2013. Pendant la crise du porc ou du bœuf, il traite d’égal à égal avec les ministres. Portrait d’un chef d’entreprise inflexible.
Un reportage de Julien Daguerre, Vincent Piffeteau et Niels Montel, diffusé dans « Complément d’enquête » le 28 janvier 2016.

Dans l’ombre du steak un reportage de Complément d’enquête (France 2)

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Afficher les boutons
Masquer les boutons