De Sangatte à Calais : l'histoire sans fin

De Sangatte à Calais : l’histoire sans fin

Complément d’enquête du 10 mars 2016

De Sangatte à Calais : l’histoire sans fin

« Calais : et si on ouvrait la frontière ?« , une question au cœur du magazine « Complément d’enquête » le 10 mars 2016. En attendant, un bon quart de la « jungle » a déjà été évacué dans un climat houleux. Reste un paysage de déchets et de traces de tractopelles, et deux « lieux de vie » (une école et un restaurant) qui tentent de continuer à exister… ainsi que des migrants en sursis.

Pour les expulsés, quelles solutions ? A Grande-Synthe, à une quarantaine de kilomètres, Médecins sans frontières vient d’ouvrir, avec l’appui du maire, un premier camp aux normes internationales, avec des bungalows chauffés…

Vers un nouveau Sangatte à Grande-Synthe ?

Ce nouveau camp de Grande-Synthe ne risque-t-il pas de devenir un autre Sangatte ? En 1999, un centre d’accueil est ouvert pour 300 Kosovars dans cette commune du Pas-de-Calais. En novembre 2002, quand Nicolas Sarkozy ferme le centre, 1 600 étrangers s’y entassent.

Un camp de fortune s’installe alors à Calais. En 2009, le ministre de l’Immigration Eric Besson vient assister à la destruction de cette « jungle » par les bulldozers. Près de vingt ans après, la France se débat toujours avec ce drame humanitaire. « Complément d’enquête » sur l’histoire du plus grand bidonville d’Europe, et décryptage d’un bras de fer franco-britannique qui dure depuis une bonne douzaine d’années.

Un reportage de Julien Daguerre, Florian Le Moal et Vincent Gobert, diffusé dans « Complément d’enquête. Calais : et si on ouvrait la frontière ? » le 10 mars 2016.

De Sangatte à Calais : l’histoire sans fin de complément d’enquête (France 2)

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Afficher les boutons
Masquer les boutons