Profs pédophiles : la loi du silence

Profs pédophiles : la loi du silence

Complément d’enquête du 31 mars 2016

Profs pédophiles : la loi du silence

« Pédophile, bravo l’école », disait un tag découvert dans son établissement au lendemain de la mise en examen, en février dernier, d’un enseignant de Villemoisson-sur-Orge (Essonne). Le prof de maths a été arrêté pour détention d’images pédopornographiques. Dans son dossier professionnel, il y avait pourtant une précédente condamnation, en Angleterre, pour relations sexuelles avec des mineurs. Il avait été réintégré en 2007 par une commission administrative, à l’unanimité de ses 35 membres. Comment l’Education nationale a-t-elle pu laisser ce suspect présumé exercer dans une classe de collège ?

En 2015, 27 radiations pour faits de pédophilie ou pédopornographie

Autre affaire de pédophilie en milieu scolaire, autres révélations, publiées le mardi 29 mars 2016. Un ancien directeur d’école primaire à Villefontaine, dans l’Isère, est soupçonné d’avoir commis des « viols et agressions sexuelles » sur une soixantaine d’enfants – mais cette liste n’est sans doute pas close, selon Le Parisien.

En 2015, 27 radiations ont été prononcées par l’Education nationale pour des faits de pédophilie ou de pédopornographie.

Un reportage de Jean-Karl Lambert, Phedora Maryan Green, Mathieu Rénier.

Profs pédophiles : la loi du silence un reportage de Complément d’enquête (France 2)

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Afficher les boutons
Masquer les boutons