Chats superstars

Chats superstars

Sept à huit du 24 avril 2016

Rediffusion du 17 mai 2015

Chats superstars

Vous avez sans doute déjà vu son visage car c’est la star féline de la Toile. « Grumpy Cat », un chat à l’air grincheux, est devenu la coqueluche des médias en très peu de temps. Livres, produits dérivés, ambassadeur de marque… l’animal qui rêve aujourd’hui d’Hollywood est de tous les rendez-vous. Il a déjà fait les unes de prestigieux journaux tels que le Wall Street Journal ou le New York Magazine, qui avait estimé sa valeur à 1 million de dollars en septembre dernier.

L’histoire d’une bouille grincheuse

Le félin est devenu célèbre après la publication de son portrait sur le siteRedditle 22 septembre 2012. Photoshop ou réalité ? De nombreuses personnes ont mis la parole de ses propriétaires en doute, forcés de mettre en ligne des vidéos pour se défendre. La raison de ce sourire à l’envers est en réalité pathologique. Cette chatte souffre en effet d’une déformation liée au nanisme.

Le chat le plus aimé des Etats-Unis a voyagé dans tout le pays et posé devant des millions de caméras et appareils photos. « Le chat reste calme, il se fiche des appareils photos. Et, non, nous ne lui donnons jamais de calmants » a affirmé au Monde Bryan Bundesen, président de l’entreprise Grumpy Cat Limited.

Du buzz au business

Victime de son succès, « Grumpy Cat » a recruté un agent, Ben Lashes, afin de gérer son image et ses (nombreuses) apparitions publiques. On a notamment pu le voir sur la célèbre émission Good Morning America diffusée sur ABC. Un contrat a également été signé pour la réalisation d’un film dont il sera la star, et un deuxième livre à sa gloire est d’ores et déjà prévu. Cette poule (ou plutôt ce matou) aux oeufs d’or est même devenue, en septembre dernier, la nouvelle égérie d’un des groupes d’agro-alimentaire les plus puissants au monde : Friskies.

Lorsqu’on demande à son manager les recettes de ce juteux business, il esquive la question. « Oui, il y a une part de business et d’entertainment. Mais nous serions fous de ne pas faire de business lorsqu’on voit les millions de personnes qui adorent Grumpy Cat et qui regardent ses vidéos ou ses photos même quand il s’agit d’une publicité » a-t-il affirmé au Monde. Quand on lui parle de conquérir l’Europe, Ben Lashes s’amuse : « Oui, on aimerait bien planifier une « Grumpy invasion » de l’Europe ce serait génial ».

Chats superstars un reportage de Sept à huit (TF1)

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Afficher les boutons
Masquer les boutons