Hé oh Hollande ?

Hé oh Hollande ?

Complément d’enquête du 12 mai 2016

Hé oh Hollande ?

Dans un an, l’élection présidentielle… Les sondages le disent balayé au premier tour, mais François Hollande, le président le plus impopulaire de la Ve République, s’y prépare déjà. Stéphane Le Foll, son directeur de campagne en 2012, repart au front pour celle qui s’annonce. Pour lui, rien n’est plié, il a « l’habitude de mettre le ciré » lors des tempêtes. Il prépare une série de réunions publiques pour réveiller la gauche.

Pourtant, c’est sans lui que se déroule la première réunion de campagne de François Hollande, un rendez-vous secret à l’Elysée entre neuf invités triés sur le volet – dont Lionel Jospin, Julien Dray, Emmanuel Macron (qui lancera quatre jours plus tard son propre mouvement, En marche), Ségolène Royal… mais aussi des communicants, des sondeurs.

Opération survie

Que prépare le dernier carré de fidèles du président ? Comment remobiliser un électorat aussi largement déçu ? Comment reconquérir un peuple qui le hue à La Courneuve (en octobre 2015) ou au salon de l’Agriculture (en février dernier) ? Alors que 8 Français sur 10 ne souhaitent pas que François Hollande se représente, son conseiller com’, Gaspard Gantzer, lance une opération survie sur l’air de « Ça va mieux ». Le 25 avril, c’est Stéphane Le Foll qui reprend la main avec le mouvement Hé oh, la gauche, sorte de contre-attaque du « hollandais » historique pour défendre le bilan du quinquennat… Enquête sur une stratégie improbable.

Un reportage de Laure Pollez, Benjamin Poulain et Alice Panouillot.

Hé oh Hollande ? un reportage de Complément d’enquête (France 2)

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Afficher les boutons
Masquer les boutons