La réforme des régions : des économies coûteuses

La réforme des régions : des économies coûteuses

Un reportage du 22 mai 2016

La réforme des régions : des économies coûteuses

C’est la réforme qui devait tout changer : la réforme territoriale. Depuis le 1er janvier, la France est passée de 22 à 13 régions. Moins de régions pour plus d’économies : au total, plus de 10 milliards annoncés ! Sur le papier, la promesse est belle : mutualisation des compétences, réductions d’effectifs, fin des doublons, économies d’échelles… Mais dans les faits, est-ce réalisable ? Qui sont les bons et les mauvaises élèves ? Nous avons suivi les premiers pas de 3 nouvelles régions : le Grand Est, la Normandie et l’Aquitaine. Six mois après la mise en place, elles n’ont pas vraiment fait d’économies car fusionner des collectivités engendre systématiquement des coûts, et l’addition risque d’être très salée. Lutte de pouvoir entre anciennes régions rivales, lourdeurs administratives, dépenses liées aux nouveaux noms : avant de faire les premières économies, il va falloir patienter plusieurs années…

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Afficher les boutons
Masquer les boutons