A9 : l'autoroute de tous les dangers

A9 : l’autoroute de tous les dangers

Un reportage du 07 août 2016

A9 : l’autoroute de tous les dangers

Troisième autoroute la plus fréquentée de France, l’A9 relie Orange à Perpignan jusqu´à la frontière espagnole. Un tronçon de 280 kilomètres emprunté par 150 000 véhicules par jour en été.

Pour le peloton de gendarmerie de Poussan (Hérault), les mois de juillet et août s’annoncent sous très haute tension. Accidents, excès de vitesse, vols, trafics, agressions, fraudes au péage… Chaque jour, les gendarmes sont confrontés à de multiples infractions au code de la route et surtout à de nombreux actes de délinquance.
Ils doivent en particulier surveiller les fêtards qui, par centaines chaque soir, rentrent d’Espagne fortement alcoolisés au volant de leur véhicule. Alcool, mais aussi drogue, excès de vitesse, endormissement au volant… Entre ces jeunes automobilistes et les forces de l’ordre, certaines interpellations sur l’autoroute se transforment en véritables affrontements.

Problème majeur durant les mois d’été : la recrudescence de la délinquance. Les gendarmes doivent traquer les délinquants, de plus en plus nombreux sur l’A9, comme ce gang de malfaiteurs venus des pays de l’Est pour dépouiller les caravanes et les voitures sur les aires de repos. Leur cible préférée : les touristes étrangers. Il y a aussi les trafiquants de drogue, de retour du Maroc et d’Espagne, qui cherchent à se fondre dans la masse des véhicules.

Autre inquiétude pour les gendarmes : les poids lourds, impliqués dans la moitié des accidents constatés sur l’A9. En période de vacances, un camion couché sur l’autoroute provoque des bouchons monstres, avec un risque élevé d’accidents.

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Afficher les boutons
Masquer les boutons