Au cœur du feu : alerte rouge en Californie

Au cœur du feu : alerte rouge en Californie

Un reportage du 28 août 2016

Au cœur du feu : alerte rouge en Californie

Depuis 2011, l’État de Californie fait face à la pire période de sécheresse de son histoire. Les forêts se sont transformées en bottes de pailles, prêtes à s’embraser à la moindre étincelle. Un simple éclair ou une cigarette mal éteinte, et c’est un parc national de l’ouest américain qui peut disparaître. Résultat, la Californie est devenue une poudrière.

Chaque semaine, de nombreux feux de forêt se propagent. Et comme toujours aux États-Unis, la nature fait les choses en grand : tout incendie est un potentiel brasier de plusieurs dizaines de milliers d’hectares. Sur les six premiers mois de l’année 2016, 1 500 feux se sont déclarés. C’est deux fois plus qu’en 2015 à la même période. Des feux qui menacent de ravager les forêts protégées, mais aussi les habitations. Des lotissements entiers sont déjà partis en fumée et des centaines de familles se retrouvent à la rue, ayant tout perdu. Même les superbes villas des collines d´Hollywood sont désormais en danger.

Dans ces situations extrêmes, les soldats du feu sont le dernier rempart entre les flammes et la population. Aux États-Unis, ces pompiers du Grand Ouest, ce sont les hommes du CAL FIRE. Un corps de 20 000 hommes – des professionnels aguerris, des saisonniers et même des prisonniers de droit commun – entraînés pour faire face aux situations les plus périlleuses.
Le CAL FIRE dispose d’un budget colossal d’un milliard et demi de dollars mais aussi de moyens dignes des grosses productions hollywoodiennes. L’unité possède ainsi la plus grosse flotte aérienne du monde pour des pompiers : des hélicoptères bombardiers d’eau, un patrouilleur de l’armée américaine, un Boeing 747 transformé en canadair géant. Cette unité dispose également de centaines de camions et même un corps d’élite, « les Smoke Jumpers », des pompiers largués par avion sur les lignes arrières, à la périphérie du brasier, lorsque les incendies sont inaccessibles.
Enquête Exclusive a obtenu l’autorisation exceptionnelle de suivre les hommes du CAL FIRE pendant plusieurs mois, au cœur du feu, lors d’une saison estivale à très haut risque.

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Afficher les boutons
Masquer les boutons