Le tourisme halal

Le tourisme halal

Envoyé spécial du 01 septembre 2016

Le tourisme halal

On l’a baptisé le « tourisme halal » ou encore muslim friendly, un terme inventé par les professionnels du secteur touristique il y a moins de dix ans pour qualifier ce marché en pleine expansion, qui pèse déjà plus de 145 milliards de dollars à travers le monde. S’il s’est développé notamment en Malaisie, en Turquie et aux Emirats arabes unis, des pays habitués à accueillir des touristes musulmans, il est aussi en train de conquérir l’Occident et l’Asie du Sud.

Il y a encore quelques années, pour les Français musulmans, partir en vacances était synonyme de séjour dans leur pays d’origine, comme une forme de retour aux racines : Tunisie, Maroc, Algérie… Mais de plus en plus d’enfants d’immigrés comme de nouveaux convertis aiment organiser leur séjour dans le respect de leurs principes religieux.

Expression du vivre ensemble ou renforcement communautaire ?

Aujourd’hui, des hôtels halal voient le jour un peu partout en Europe, avec tapis de prière dans les chambres et repas garantis 100% halal. Des chambres d’hôtes muslim friendly apparaissent même dans les très classiques châteaux d’Anjou pour accueillir au mieux ces touristes soucieux de partir en vacances sans se couper de leur religion. En Turquie, cette nouvelle forme de tourisme est même en train de générer un énorme marché : des hôtels halal se construisent le long des côtes, avec piscines réservées aux femmes, où les portables sont prohibés pour éviter les photos en bikini !

Ce nouveau mode de voyage, où les principes religieux stricts sont assumés, est-il l’expression d’une ouverture d’esprit, du vivre ensemble où chacun peut trouver sa place partout à travers le monde, ou bien est-ce le reflet d’un certain renforcement communautaire ? De la Turquie à l’Australie en passant par l’Autriche, voyage à travers le tourisme halal.

Un reportage de Rim Khalifa et Julien Nativel.

Le tourisme halal un reportage de Envoyé spécial (France 2)

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Afficher les boutons
Masquer les boutons