Gendarmes de choc au coeur de l’Isère

Appels d’urgence du 09 janvier 2017

Gendarmes de choc au coeur de l’Isère

En Isère, au pied des montagnes, Grenoble et sa banlieue. En périphérie de la ville, les cités des quartiers populaires. Un peu plus loin, des dizaines de petites communes, bien paisibles en apparence. Et quelques hameaux ou habitations isolées dans les montagnes.Dans ce secteur aux multiples facettes, la délinquance prend elle aussi plusieurs visages : braquages, cambriolages à répétition ou trafics de drogue.Face à ces fléaux, la compagnie de gendarmerie de Meylan est l’une des plus actives de France avec près de 8 000 crimes et délits l’an dernier. Parmi ses 800 militaires, une unité rompue aux interventions à risque : le PSIG, peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie. Ses spécialités : interpellations à domicile et arrestations des délinquants en flagrant délit.Les équipes d’APPELS D’URGENCE ont suivi plusieurs de leurs membres : Franck, le patron de l’unité, qui s’attaquera à un réseau de trafiquants de drogue et partira sur les traces d’un receleur présumé ; Florian, qui mettra la main sur un gang de braqueurs de bureaux de tabac et se lancera dans la traque d’un fugitif en pleine montagne ; ou Mathieu qui va devoir face à un drame familial hors du commun : un couple de personnes âgées lui demande d’interpeller leur propre fils devenu violent.Le PSIG de Meylan, des Gendarmes de choc au cœur de l’Isère.

Gendarmes de choc au coeur de l’Isère un reportage de Appels d’urgence (TMC)

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*