Mobylettes, le retour de la bécane

Un reportage du 04 juin 2017

Mobylettes, le retour de la bécane

Christophe Naulet est le monsieur “moped” (mobylette en anglais) de L.A. Pour trouver son garage, il suffit de lever le nez : une Motobécane surplombe le toit de son échoppe cachée derrière le mur d’une petite rue près d’Echo Park.

Sa petite entreprise de mobylettes vintage francaises s’appelle Tomahawk moped. “C’est le nom de mon ange gardien, d’après une voyante que j’ai consultée il y a quelques années”, raconte Christophe Naulet.

 

 

Publicité





Publicité