Le filon de la location longue durée

Un reportage du 10 septembre 2017

Le filon de la location longue durée

Faire l’achat d’une voiture neuve, c’est un sacré budget et pas forcément un placement malin : aussitôt achetée, elle perd 25% de sa valeur ! Pourquoi ne pas se tourner vers la location ? Aujourd’hui, les constructeurs rivalisent d’imagination pour proposer des formules alléchantes qui correspondent aux nouveaux besoins du consommateur : en effet, 32% des Français préfèrent louer à long terme leur véhicule plutôt que d’en être propriétaire. La formule la plus connue, proposée par les concessionnaires : le « leasing » avec option d’achat. Une solution a priori attractive par rapport à un achat classique à crédit : un faible apport, des mensualités réduites (à partir de 90 euros par mois) et l’assurance d’avoir toujours un modèle récent. Mais au final, est-on vraiment gagnant ? Kilométrage limité, surfacturation des dommages au véhicule au moment de la restitution… Quant au crédit proposé, est-il aussi intéressant qu’il n’en a l’air ? Comment les grandes marquent forment-elles ces vendeurs à proposer ces formules ? Depuis peu, des loueurs de voitures contre-attaquent et proposent de nouveaux contrats de locations, sans option d’achat, avec des mensualités encore plus faibles et des services supplémentaires (entretien, assistance). Enfin, il existe une dernière formule, très économique : le covoiturage au quotidien, testé actuellement par la société BlaBlaCar pour des trajets domicile-travail. Économique pour les passagers et lucratif pour les conducteurs : et si c’était la formule gagnant-gagnant ? Comment cette start-up parvient-elle à faire des bénéfices avec un service à prix modique ?

 

 

Publicité





Publicité