Divorce à l’iranienne

Sept à huit du 07 janvier 2018

Divorce à l’iranienne

Au tribunal de la famille de Téhéran, c’est chaque jour un défilé de couples en instance de séparation. Désormais, en Iran, un divorce sur deux est prononcé dans les 5 premières années de vie commune et les femmes sont de plus en plus souvent à l’origine des séparations. Au pays des Mollahs, quels sont les droits des femmes en matière de divorce ? Le système serait-il en réalité à l’avantage des Iraniennes ? Si 2300 hommes sont en prison pour des problèmes de dots non payées quand d’autres finissent totalement ruinés, certaines femmes ayant obtenu le divorce dans les classes populaires sont stigmatisées.

Divorce à l’iranienne un reportage de Sept à huit (TF1)

 

 

Publicité





Publicité