Le berger de l’horreur

Un reportage du 07 janvier 2018

Le berger de l’horreur

Deux fois deux heures maximum d’audience par journée, en position semi-allongée jusqu’au 22 décembre ! C’est un procès exceptionnel à plus d’un titre qui va s’ouvrir aujourd’hui, pour un assassinat, devant la cour d’assises des Alpes-Maritimes, à Nice.

D’abord en raison de l’état de santé de l’accusé, Michel Lambin, 67 ans, au physique autrefois imposant et aujourd’hui handicapé par une sciatique paralysante. Ensuite, eu égard au personnage, surnommé le Berger du milieu, qui « a peut-être tué plus que Guy Georges mais n’est pas ce qu’on appelle un tueur en série », lâche une source proche de l’enquête. Plutôt un tueur à gages.