Ça va ma puce ?

Un reportage du 14 janvier 2017

Suède : Ça va ma puce ?

Un phénomène high-tech prend de l’ampleur, notamment en Suède. De plus en plus de salariés s’implantent des puces électroniques pour faciliter leur quotidien. Grâce à ces implants, jusque-là réservés à Médor et Miaou, ces êtres bioniques peuvent ouvrir une porte, payer la cantine, prendre le train ou démarrer leur voiture sans clé ni badge ni ticket ni liquide. Tu parles d’un progrès ! Sans compter qu’ils pourront aussi être accessoirement piratés, fichés et fliqués en permanence. Ainsi, des prostituées ont déjà été «pucées» par leurs proxénètes et des hackers ont réussi à prendre le contrôle de pacemakers. C’est dire si le procédé fait rêver. Et pourtant, il y a des amateurs !