Pierre Marziali : une affaire d’etat ?