Un phare pour les frontaliers ?