Une arnaque à 500 millions ?